Passer au contenu
Livraison offerte partout en Europe !
Livraison offerte partout en Europe !

Customer Reviews

No reviews yet
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)

Thnot, Le sucre de palme

Un sucre bon pour la santé

Un sucre bon pour la santé

- Faible indice Glycémique par rapport au sucre de canne.

- Contient du Fructose qui n'activera pas la sécrétion d'insuline.

- Pouvoir sucrant élevé, permettant de mettre moins de sucre tout en obtenant la même saveur sucrée.

Le thnot : Plus de 3 millions d'arbres

Le thnot : Plus de 3 millions d'arbres

Symbole du Cambodge, le palmier à sucre est le plus présent dans notre pays. Cette plante se cultive dans l’ensemble de l’Asie du Sud-Est.

Nom Latin : Borassus flabellifer

Nom cambodgien : Thnot

Espérence de vie : plus de 100 ans

Hauteur : 15 mètres en moyenne et jusqu'à 30 mètres.

Le thnot est présent à grande échelle au Cambodge avec plus de 3 millions d'arbres.

En général, la première récolte de sève et de fruits se fait au bout de 15 ans. Cette récolte n'altère en rien le développement de l'arbre.

La fleur du palmier à sucre est utilisée pour obtenir la sève.

Par évaptoration, cette sève donne le sucre. Par fermentation, elle donne le vinaigre et le vin.

Le palmier à sucre : le symbole du Cambodge

Le palmier à sucre : le symbole du Cambodge

Le palmier à sucre est connu comme l'arbre fétiche du peuple khmer. Implanté dans le royaume depuis des temps très anciens, le thnot fait littéralement corps avec le Cambodge.

A tel point que pour les khmers, cet arbre aux 1000 vertus est la marque d'identification indiscutable du territoire du pays ainsi que l'illustre cette maxime populaire : là où s'élève le thnot est terre khmère.

Les thnot jouent un rôle très important pour éviter l'érosion des sols durant la mousson. Les agriculteurs khmers passent six mois de l'année à cultiver le riz et les six autres mois à récolter la sève de palme pour avoir ainsi un revenu constant tout au long de l'année.

Pendant la saison sèche, de janvier à mai, alors que le riz ne peut petre planté, de nombreux villageois dépendent des palmiers pour gagner leur vie.

Le palmier à sucre : l'arbre aux mille richesses

Le palmier à sucre : l'arbre aux mille richesses

En plus de délimiter le territoire national et d'apporter un revenu régulier à de nombreux villageois, le thnot est considéré comme le symbole national du Cambodge parce qu'on en tire depuis toujours de nombreuses richesses.

Sève : Telle quelle, c'est une boisson très rafraîchissante. Elle est aussi utilisée pour fabriquer le vin, le vinaigre et le sucre de palme.

Fruit : Parfait pour confectionner des desserts ou pour le déguster frais.

Pousses : A déguster fraiches.

Feuilles de palme : Elles servent à fabriquer divers objets traditionnels parfaitement écologiques tels que des boîtes (smok), des chapeaux, des paniers, etc.

Tronc : Utilisé dans la construction de maisons, de bateaux, etc.

La récolte

La récolte

La période de récolte de la sève, d’après le cahier des charges de l’Indication Géographique, s’étend du 1er décembre au 30 avril (KSPA, 2009).

Le grimpeur exerce une pression puis entaille l’inflorescence du palmier.

La sève est recueillie dans des récipients en bambou qui sont décrochés deux fois par jour: en fin de journée et de nuit. Chaque inflorescence produit entre 45 et 60 jours (Pillot, 2008). Par conséquent, un arbre peut permettre l’obtention de 100 kg de pâte (KSPA, 2009).

Pour produire du sucre de palme il est essentiel que la sève n’ait pas eu le temps de fermenter. C’est pourquoi, les paysans placent des morceaux de bois de Popèl dans celle-ci afin d’éviter la fermentation. 

La concentration en sucre varie en fonction des mois de récolte et du sexe de l’arbre. La quantité de sève dépend de ces deux paramètres, mais également de l’arbre en lui-même, du sol et du saigneur. (Borin, 1996)